L’avenir de la gymnastique artistique française en stage au Campus Sport Bretagne !

Alors que des médailles se jouent actuellement à Tokyo pour la gymnastique française, six jeunes athlètes du Pôle France INSEP sont en stage au Campus Sport Bretagne de Dinard depuis lundi (et jusqu’au 2 août). L’objectif  : « Lancer la longue préparation qui doit nous mener aux Jeux Olympiques de Paris 2024 » explique Nellu Pop, entraineur d’origine roumaine qui compte pas moins de 6 Jeux Olympiques à son actif. Entretien.

En quoi consiste ce stage au Campus Sport Bretagne et quel est le groupe présent ? « Nous sommes sur un collectif de sportives en gymnastique artistique, qui lance sa préparation pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Ce sont des filles assez jeunes, qui sont membres de notre Pôle France à l’INSEP et listées au niveau du Ministère des Sports. Elles auront l’âge de participer aux Jeux Olympiques en France. Nous passons une semaine sur le site de Dinard. Nous voulions trouver un endroit assez large, pas très peuplé avec une salle adaptée pour une reprise de l’activité tout en profitant d’une préparation physique avec la mer … bref, s’oxygéner avant la longue période qui nous attend. On peut travailler sur la cohésion de groupe sur ce type de stage par l’intermédiaire des activités annexes liées notamment à la mer. Ce mercredi, on a par exemple fait du kayak en partant de la grande plage et cette balade était vraiment sympa ! Les filles se sont bien débrouillées car elles ont de bons bras (sourires). Ce vendredi, nous allons visiter le Mont Saint-Michel ! Je connais bien personnellement et je trouve qu’un peu de culture, c’est important aussi sur ce genre de stage. »

Les Jeux Olympiques de Tokyo se déroulent en parallèle, on imagine que vous suivez cela de très près ! « Même si nous sommes ici à Dinard avec ce groupe de jeunes, nous sommes forcément intéressés par ce qui se passe à Tokyo. C’est le respect du groupe « France » que de soutenir nos collègues et les gymnastes présentes. Si une médaille pouvait arriver, le chemin serait meilleur pour la gymnastique française en vue de Paris. Le programme sur ce stage est fait de manière à ce que l’on puisse suivre ce qu’il se passe à Tokyo sans que cela n’impacte notre contenu d’entrainement. »

Que pensez-vous de cette salle de gymnastique, où de nombreux investissements (agrès, tapis …) ont été réalisés en 2020 ? « C’est très bien pour nous dans le cadre de notre reprise ! La salle est bien adaptée, le niveau d’équipement est largement suffisant pour notre reprise. Les tapis sont en très bon état, la fosse est rénovée et elle assure très bien la sécurité des gymnastes. Les poutres et les barres aussi sont suffisantes … donc les conditions étaient conformes à ce que nous souhaitions ! »


En plus … 

Deux des six athlètes présentes au Campus Sport Bretagne cette semaine sont les « héroïnes » de la série lancée par France Télévisions cet été et intitulée : Champions ! Mathilde Walh et Lucie Henna, deux jeunes gymnastes du Pôle France INSEP sont en effet suivies depuis 2020, au même titre que plusieurs autres jeunes athlètes, par les caméras de Florent Bodin. La série compte actuellement huit épisodes et est à visionner gratuitement sur la plateforme : francetv