Actualités

Témoignages – Les médaillés des championnats de France de Badminton reviennent sur leur saison !

Au retour des championnats de France jeunes de Mulhouse, nous sommes allés à la rencontre des jeunes polistes qui ont performé lors de cette échéance pour faire un point complet sur leur saison, leurs résultats et l’avenir. 

Carla DUBOIS
16 ans – U17 – Troisième année au Pole Espoir

Après trois années passées au Pôle Espoir de Badminton au Campus Sport Bretagne, Carla Dubois intégrera une nouvelle structure en septembre prochain.

« Le pôle est une bonne structure d’entrainement où on peut vite progresser car y a des bons partenaires d’entrainements et donc du répondant en face. Cette adversité nous fait tous monter vers le haut et nous permet d’atteindre nos objectifs. Cette saison j’ai atteint la majorité de mes objectifs en devenant championne de France cadette à Mulhouse et en gagnant l’argent en double dame. Sur cette dernière année au Pôle, j’ai notamment travaillé sur la régularité pour mieux tenir mes matches. L’avenir ? Dès la saison prochaine, j’espère davantage m’aligner sur des tournois adultes et à terme viser le meilleur niveau possible. Les JO c’est la compétition de référence mais pour y arriver il faudra intégrer avant cela le collectif féminin senior et passer par des championnats d’Europe, du Monde … »

Gaspard DELABROSSE
16 ans – Cadet – Troisième année au Pôle Espoir

En septembre 2022, Gaspard Delabrosse entamera sa quatrième année au Pôle Espoir, lui qui avoue avoir progressé dans tous les domaines depuis son arrivée dans la structure bretonne.

« J’ai commencé la badminton car mes parents pratiquaient cette discipline.  J’ai moi-même tout de suis accroché. Dès que j’ai eu l’âge de faire de la compétition, je m’y suis mis ! Depuis mon arrivée à Dinard, je sens que j’ai vraiment étoffé ma palette de coups et ce côté technique. Lors des championnats de France, j’étais aligné sur les trois tableaux. En simple comme en double homme, je perds en demi-finale. L’objectif que je me fixe est de faire une carrière dans le badminton, en étant un joueur de bon niveau avec ensuite l’envie d’être pourquoi pas entraineur ou autre. J’aimerai bien intégrer un des pôles france, peut-être à la rentrée 2023. Quand Tom Gicquel est passé au pôle pour nous parler de son expérience, c’était forcément motivant. C’est un athlète inspirant. »

Lenny HUBERT 
12 ans – Benjamin – Première année au Pôle Espoir

Le benjamin de la structure dinardaise a ponctué sa première année au pôle avec un très beau triplé national. De bon augure pour la suite …

«  Dans le badminton, j’aime ce côté confrontation, duel. En intégrant le Pôle Espoir en septembre dernier, j’ai rapidement compris que c’était plus intensif au pôle, avec notamment plus d’entrainements que lorsque j’étais en club. J’ai surtout progressé sur ma vitesse de déplacement, sur ma régularité dans les frappes et sur ma concentration. C’est ce qui m’avait fait défaut l’an passé aux championnats de France. A Mulhouse, j’ai remporté les trois médailles d’or dans ma catégorie donc oui, on peut dire que tout s’est bien passé. Sur les trois tableaux, au fil des tours, l’adversité a augmenté mais j’ai réussi à rester concentré et efficace. Mon rêve ? Gagner les JO (sourire) ! Oui, j’ai un modèle. C’est Lin Dan, un joueur chinois double champion olympique qui a arrêté sa carrière professionnelle. Il est gaucher comme moi et j’aimerai lui ressembler. »

Lily GAUTIER 
14 ans – Minime – Première année au Pôle Espoir

La native des côtes d’armor est arrivée en septembre au Pôle de la Ligue de Bretagne avec l’ambition à moyen terme de confirme sa belle fin de saison.

« J’ai débuté le badminton pour le loisir. Je me suis vraiment mise à la compétition à l’âge de 9 ans. Au début, j’étais moins forte que les autres mais je me suis beaucoup entrainée et j’ai progressé assez rapidement. J’ai intégré le pôle en septembre et je savais que j’avais une marge de progression importante. J’ai pu combler quelques lacunes sur cette première année notamment au niveau des coups, de la technique, des déplacements … Mes championnats de France se sont bien passés. En simple, je perds en finale, en double dame je gagne et en double mixte je perds en demie. En simple, j’étais forcément déçue de perdre en finale, mais je suis contente d’avoir trouvé les ressources pour me remobiliser et gagner quelques heures plus tard en double dame avec ma coéquipière. Je vais continuer l’an prochain au pôle espoir et mon prochain objectif sera de rentrer au Pôle France dans deux ou trois ans … »