Actualités

2 apprenantes du BPJEPS APT en Macédoine du Nord avec l’association Intercultura

A l’initiative de Marine Benoit (formatrice AAN), le Campus a fait appel à deux intervenants de l’association Intercultura Dinan pour animer des cours en lien avec la citoyenneté sur nos différents cursus de formation.

De ces interventions et échanges, est née une belle opportunité pour deux jeunes apprenantes de la promo BPJEPS APT. Elles se sont envolées à la mi-juin pour la Macédoine du Nord avec l’association, dans le cadre du projet « Sustainable Development Through Sport ». Louizanne, une des heureuses élues, nous partage son expérience.

 

Louizanne, comment est née cette opportunité ? Cette année j’étais en BPJEPS APT avec Anne Nordez. Nous avons eu une journée de formation sur la citoyenneté cette année au Campus sport Bretagne avec François et Fabrice, tous deux responsables de l’association Intercultura. C’est à l’issue de cette journée qu’ils nous ont présenté leur association et les projets qu’ils mettaient en place. Sur le moment, j’étais intéressée mais il y avait plusieurs craintes comme la barrière de la langue ou la possibilité d’être libérée par mon employeur … Quelques jours après leur intervention, on a appris qu’il y avait un projet en macédoine qui se finalisait et qu’ils cherchaient des jeunes et notamment des filles. Je me suis dit qu’il fallait postuler car c’était une occasion qui ne se représenterait peut-être pas … donc j’ai lancé les démarches et fait ma demande de carte européenne !

Quel était le contenu des formations ? La thématique globale était orientée sur le sport, l’entreprenariat et les femmes. Cette formation nous a permis de travailler sur la connaissance de soi et sur l’esprit d’entreprise en utilisant le sport comme outils. Le but en faisant cette formation était de découvrir le leadership qui se cache en chacun de nous : de prendre des décisions, de s’ouvrir aux autres … Au début, il y avait cette barrière de la langue mais le fait que l’on travaille énormément sur la cohésion d’équipe, en partageant nos cultures respectives, en mettant en commun nos expériences, tout cela a fait que l’on a pu avancer.

 

Qu’est-ce que t’a apporté ce projet ? Je pense que c’est une expérience qui m’a apporté de la maturité. Nous étions 5 de l’association Intercultura et nous avons retrouvé des jeunes turcs, slovènes, slovaques sur cette formation. Partir à l’étranger, rencontrer des jeunes d’autres pays … c’était riche ! Par rapport à la formation suivie cette année au Campus Sport Bretagne, j’ai trouvé pas mal de sujets communs : les finances, le marketing … Comme je souhaite être ma propre patronne, je me suis rendu compte que tous ces éléments étaient essentiels au quotidien.

Tu as validé ton BPJEPS cette année, tu fais quoi l’an prochain ? J’avais fait une année de Césure l’année dernière avec Parcoursup et donc l’année prochaine je reprends mes études l’année prochaine à l’université de Rennes 1 en faisant un DUT carrières sociales et animation socio-culturelle, sous la forme d’une licence de 3 ans.

Un mot pour ceux qui hésiteraient à ce lancer dans ce type d’aventure ? C’est une aventure tellement enrichissante pour un jeune ! J’encourage ceux qui le peuvent à partir car c’est une expérience très positive dans un parcours. Il ne faut pas avoir peur de la barrière de la langue …